La recherche translationnelle

La recherche translationnelle constitue une partie intégrante des essais et programmes de recherche de BIG.

Du laboratoire

elle établit le lien entre les découvertes réalisées en laboratoire (recherche scientifique fondamentale) et leur application au bénéfice des patient·e·s (recherche clinique). Cette démarche agit comme un pont entre ces deux mondes, mais elle est dynamique dans les deux directions, basée sur deux principes souvent appelés « du laboratoire au lit du patient » et « du lit du patient au laboratoire ».

aux patient·e·s.

La compréhension des anomalies génétiques et des mécanismes biologiques sous-jacents à ces différents sous-types peut nous aider à développer des traitements plus efficaces et ciblés pour chaque patient·e individuel·le.

Inversement, il arrive parfois que les médecins remarquent qu'un médicament spécifique ne bénéficie qu'à certains patient·e·s au sein d'un essai clinique. Les études translationnelles peuvent aider à comprendre pourquoi.

Researcbers working to find cures and better treatments for breast cancer

Les essais de BIG anticipent l'avenir en collectant des biospécimens pour la recherche translationnelle afin de nous aider à identifier les traitements les plus adaptés à chaque patient·e.

Les échantillons biologiques

La recherche translationnelle est menée à l'aide d'échantillons biologiques (tels que des tissus tumoraux ou du sang) collectés dans le cadre des essais de BIG auprès de patient·e·s ayant consenti à leur utilisation, soit pour des projets spécifiques, soit pour une recherche future encore indéterminée. Les échantillons biologiques collectés sont conservés dans des biobanques qualifiées, généralement indépendantes des partenaires impliqués dans la conduite d'un essai clinique particulier. À un moment donné, ces échantillons, ainsi que les données cliniques et autres collectées au cours d'un essai, sont mises à la disposition de scientifiques du monde entier, à la fois au sein et en dehors du réseau BIG.  

Gestion des tissus

Il est essentiel que les biomatériaux collectés à des fins de recherche translationnelle soient de la plus haute qualité. À cette fin, BIG, avec le soutien du Breast Cancer Research Foundation (BCRF) / University of Michigan, a préparé une vidéo et des supports traduits dans plusieurs langues couvrant les bases de l'échantillonnage, de la conservation, de l'emballage et de l'étiquetage appropriés des tissus tumoraux. 

L'inventaire des biomatériaux

L'inventaire des biomatériaux de BIG a été créé avec le soutien du Breast Cancer Research Foundation (BCRF) / University of Michigan et vise à fournir un résumé détaillé des matériaux collectés à des fins de recherche translationnelle dans le cadre des essais cliniques de BIG. L'inventaire sert donc de ressource pour les chercheur·euse·s qui souhaitent accéder à de tels échantillons. Les détails sur les informations de contact pertinentes et les procédures sont indiqués pour chaque essai.

Les propositions de projet de recherche

Toutes les propositions de projet de recherche translationnelle sont soigneusement examinées et prioritaires par des expert·e·s qualifié·e·s et sont approuvées par les comités directeurs des essais respectifs. Ce processus garantit la meilleure utilisation des précieux matériaux biologiques et offre la meilleure chance de découvertes rapides pouvant conduire à de meilleurs traitements pour les patient·e·s individuel·le·s.