HERA

Un nouveau traitement standard pour le cancer du sein HER2+

Partager cette page

Avec 5 102 femmes recrutées sur 480 sites répartis dans 39 pays en un peu plus de quatre ans – un exploit déjà remarquable en soi – HERA a contribué à l’élaboration d’un nouveau traitement standard pour les femmes atteintes d’un cancer du sein HER2 positif à un stade précoce, une forme très agressive de la maladie.

Les principaux résultats de l’étude, publiés en 2005 et en 2017, ont indiqué qu’un an de traitement avec trastuzumab apportait un bénéfice significatif et durable pour la prévention des récidives du cancer et l’amélioration globale de la survie pour ce groupe de patients.

Coordonné par BIG, l’Institut Jules Bordet – Clinical Trials Support Unit et Frontier Science Scotland en collaboration avec Roche, HERA a impliqué la participation de 27 groupes collaboratifs de BIG et a contribué à l’élaboration d’un traitement avec le médicament trastuzumab, visant à traiter le cancer du sein de type HER2 positif (qui concerne 15 à 20 % des cas), particulièrement agressif.

Cette étude a déjà permis à plus de 2 millions The Lancet de personnes dans le monde de bénéficier d’un traitement ciblé et déterminant, réduisant le risque de récidive et de mortalité de 25 %. Ce traitement révolutionnaire a transformé un cancer considéré comme très agressif en un cancer qui peut être traité plus facilement, et est depuis à la base de nouvelles recherches pour sauver encore plus de vies.