AURORA

Mieux comprendre le cancer du sein métastatique

Partager cette page

Le programme de recherche AURORA vise à mieux comprendre les caractéristiques moléculaires et l’évolution du cancer du sein récurrent ou métastatique, dans l’espoir de traiter plus efficacement la maladie, voire de la bloquer à l’avenir.

Ce programme répondra à un important besoin médical non satisfait dans le domaine du cancer du sein métastatique. En effet, les options actuelles en matière de traitement sont limitées pour ce type de cancer et sont généralement basées sur les caractéristiques clinico-pathologiques de la tumeur primaire plutôt que sur celles de la tumeur après sa propagation.

Une première phase de l’étude – à laquelle ont participé plus de 1 150 patients venant de plus de 60 hôpitaux liés à 11 groupes membres de BIG dans 12 pays européens – s’est terminée récemment. Les résultats des 381 premiers patients inclus dans cette première phase, publiés dans Cancer Discovery en juin 2021, ont permis d’identifier des modifications génomiques potentiellement associées à la propagation du cancer et à une résistance accrue aux traitements standard.

Par ailleurs, les chercheurs estiment que dans près de 50 % des cas, les modifications génomiques identifiées pourraient fournir aux oncologues des informations supplémentaires pertinentes sur les patients, par exemple sur les individus qui pourraient être pris en considération pour des essais cliniques.

Une deuxième phase (AURORA 2.0) se concentrera sur des sous-types spécifiques de cancer du sein métastatique, à savoir le cancer lobulaire infiltrant, le cancer du sein triple négatif, et ceux qui présentent des récidives tardives, 10 ans ou plus après leur premier diagnostic. BIG considère que ces types de cancer présentent d’importants besoins non satisfaits, pour lesquels AURORA pourra avoir un impact clinique et scientifique de taille.

À ce jour, AURORA est le plus grand programme de test moléculaire impliquant des biopsies appariées, des échantillons sanguins et un ensemble important de données cliniques et moléculaires recueillies de manière longitudinale auprès de patients souffrant d’un cancer du sein métastatique Cet essai représente un effort logistique considérable et une ressource précieuse pour les chercheurs du monde entier.

On s’attend dès lors à ce qu’AURORA ouvre la voie à de nouvelles stratégies thérapeutiques à l’avenir, contribuant à améliorer et à prolonger la vie des patients atteints d’un cancer du sein métastatique.

AURORA is made possible in part by generous grants from the Breast Cancer Research
Foundation® (BCRF) as the main funder, Fondation Cancer (Luxembourg), Pfizer
grant for non-drug research, Fondation contre le Cancer (Belgium), National
Lottery (Belgium) and all its players, NIF Foundation, Barrie and Dena Webb, Candriam, Fondation Futur 21, Sogerim, Think Pink Belgium (SMART Fund), Cognizant Foundation, Eurofins Foundation and many individual donors. AURORA has also been supported by the Fund Friends of BIG, managed by the King Baudouin Foundation. Without your precious support, AURORA would not bepossible.