Questions fréquemment posées

Questions et réponses les plus fréquentes

Des progrès considérables ont été réalisés dans les traitements du cancer du sein, notamment dans sa forme précoce. Malgré cela, Le cancer du sein n'a malheureusement pas encore été éradiqué et davantage de recherches sont nécessaires. Les taux d'incidence du cancer du sein chez les femmes dépassent largement ceux des autres cancers tant dans les pays développés que dans les pays en voie de développement. En 2022, environ 2,3 millions de personnes ont été diagnostiquées avec un cancer du sein, en faisant ainsi le cancer le plus diagnostiqué chez les femmes à l'échelle mondiale. Cette même année, 666 000 femmes sont décédées d'un cancer du sein. (Source: Globocan 2022).

Grâce à la recherche génomique menée sur les cellules cancéreuses au cours de la dernière décennie, nous comprenons désormais que le cancer du sein n'est pas une seule maladie, mais plusieurs types de maladies différentes. Nous savons également que chaque patient.e est différent.e et nécessite une approche de traitement unique. De nouveaux outils de diagnostic pour l'analyse génomique, combinés à de nouvelles thérapies ciblées basées sur le sous-type de cancer, permettent des traitements plus personnalisés et efficaces pour chaque patient.e. Cela améliore à son tour la survie des patient.e.s et leur qualité de vie.

Bien que le cancer du sein soit plus courant chez les femmes, les hommes peuvent aussi être touchés. Les hommes représentent moins de 1 % de tous les cas de cancer du sein. Des preuves ont montré que les femmes plus jeunes sont de plus en plus touchées par le cancer du sein. Sur les 2,3 millions de nouveaux cas de cancer du sein diagnostiqués en 2020, 29 % étaient des patient.e.s de moins de 50 ans. En comparaison, si l'on considère l'ensemble des cancers, 18 % des cas diagnostiqués au total concernent des patients de moins de 50 ans. (Sources : Globocan 2020)

La prévention et la sensibilisation tant chez les femmes que chez les hommes sont essentielles pour réduire le nombre de cas de cancer et garantir que le cancer soit détecté tôt, pour avoir la meilleure chance de guérison. Cependant, la recherche est cruciale pour atteindre l'objectif ultime de guérir tous les types de cancers du sein, y compris les formes plus avancées ou rares. La recherche est le seul moyen de comprendre la maladie, comment et pourquoi elle progresse, et ce qui peut finalement l'arrêter.

Rejoignez-nous dès aujourd'hui et ayez un impact tangible dans la vie des personnes affectées par le cancer du sein.

Le BIG, ou Breast International Group, est une organisation internationale à but non lucratif entièrement dédiée à la recherche sur le cancer du sein. Il a été fondé en 1999 par les Drs Martine Piccart et Aron Goldhirsch dans le but d'éviter les duplications inutiles d'efforts et de prévenir le gaspillage de temps et de ressources. L'objectif de BIG était de faciliter la recherche et la collaboration au sein de la communauté scientifique en dehors des États-Unis. Aujourd'hui, le BIG est le plus grand réseau de recherche académique au monde composé de groupes de recherche dédiés à la guérison du cancer du sein, couvrant environ 70 pays sur 6 continents. Le BIG connecte des milliers d'hôpitaux et de scientifiques, qui collaborent à des recherches innovatives sur le cancer du sein, il collabore également étroitement avec le US National Cancer Institute et son réseau de groupes de recherche. Pour collecter des fonds pour ses propres recherches, le BIG a mis en place une unité de philanthropie en 2012, connue du public sous le nom de BIG against breast cancer.

Le savoir, c'est le pouvoir... et le savoir partagé est encore plus puissant.

La vision du BIG est « de trouver un remède contre le cancer du sein grâce à la recherche et à la collaboration mondiale ».

Le BIG est dirigé par un Conseil exécutif composé de spécialistes mondiaux du cancer du sein, présidé par le Professeur David Cameron, et soutenu par le siège de BIG à Bruxelles, en Belgique. Ce Conseil exécutif propose l'orientation stratégique de la recherche de BIG en se basant sur ses connaissances d'experts. Cette orientation est ensuite discutée et approuvée par l'Assemblée générale des groupes membres. Ces dernières années, le BIG a accordé une priorité particulière au cancer du sein métastatique, étant donné que cette forme la plus mortelle de la maladie n'a connu que peu de progrès au cours des décennies précédentes. De plus, le BIG s'est également penché sur les formes plus rares de la maladie.

Le cancer du sein a été classé en plusieurs sous-types, nécessitant chacun des approches différentes de traitement. Afin de tester de nouveaux traitements sur suffisamment de patient.e.s au sein d'un sous-groupe, et d'avoir confiance dans les résultats, la plupart des recherches ne peuvent pas se limiter à une seule institution ou même à un seul pays. La coopération internationale à grande échelle est cruciale pour faire des avancées significatives dans le traitement du cancer du sein, réduire la duplication inutile des efforts et servir au mieux celles et ceux qui sont touché.e.s par la maladie.

Le BIG est à la fois global et local : le travail et les découvertes de la recherche menée par notre réseau international sont partagés avec la communauté scientifique mondiale et bénéficient aux patient.e.s localement.

De nombreuses études menées par le BIG ont modifié les pratiques, par exemple en changeant la manière dont nous traitons les jeunes femmes atteintes de cancer du sein (essais SOFT et TREAT), en fournissant une alternative sûre au tamoxifène pour les patient.e.s attaint.e.s de cancer du sein positif aux récepteurs hormonaux qui souffrent des effets secondaires du médicament (BIG 1-97, BIG 2-97 et BIG 1-98), en réalisant une percée majeure dans le traitement du cancer du sein positif aux récepteurs HER2 (HERA), ou en aidant les médecins à évaluer quelles femmes atteintes de cancer du sein précoce pourraient être dispensées de chimiothérapie après la chirurgie (MINDACT)

Des exemples plus récents comprennent l'étude OLYMPIA, qui a montré une réduction des rechutes et des décès chez les femmes portant des mutations génétiques BRCA1 et BRCA2 lorsqu'elles sont traitées avec le médicament olaparib, et l'étude POSITIVE, dont les premiers résultats indiquent que les femmes peuvent en toute sécurité interrompre leur traitement endocrinien pour essayer de concevoir un enfant.

Découvrez davantage sur nos principales réalisations ici.

 Lorsque le BIG collabore avec l'industrie pharmaceutique, cela se fait dans une optique de partenariat mutuellement bénéfique. En effet,  toutes les études menées par le BIG suivent des principes stricts de recherche, garantissant ainsi que les données recueillies soient traitées et analysées de manière indépendante, ce qui permet d'obtenir des résultats extrêmement fiables. De plus, un suivi des patient.e.s est assuré pendant plusieurs années après la fin du traitement afin de détecter d'éventuels effets secondaires à long terme. Ces études sont également régies par des comités et des politiques visant à minimiser les biais et à répondre aux questions cruciales pour les patient.e.s. Par ailleurs, les processus d'accès des scientifiques aux échantillons précieux de tumeurs et d'autres tissus donnés par les patient.e.s à des fins de recherche future sont soumis à des règles strictes. Cela garantit que seules les meilleures idées de recherche bénéficient d'un soutien. Cette approche de recherche présente un potentiel considérable pour les patient.e.s et promet des avantages à long terme pour la société, quelle que soit la région du monde.

En outre,  les chercheurs du BIG initient et conduisent également des essais cliniques et des programmes sans partenaires de l'industrie. Souvent, ces initiatives visent à répondre à des questions qui ne suscitent pas d'intérêt commercial direct, mais dont les réponses pourraient apporter des améliorations significatives tant pour les patient.e.s que pour la société dans son ensemble. Par exemple, comment optimiser l'association ou la séquence des médicaments pour améliorer le traitement des patient.e.s ? Peut-on administrer des traitements coûteux sur des durées plus courtes sans compromettre les résultats pour les patient.e.s ? Existe-t-il de meilleures façons d'utiliser les médicaments "anciens" ou "génériques" ?

  • Le BIG représente le plus vaste regroupement international de groupes de recherche universitaires collaboratifs, exclusivement dédiés au développement, à la réalisation et à la coordination de recherches sur le cancer du sein axées sur les patient.e.s .
  • Le BIG se focalise sur l'amélioration des traitements et des remèdes, se distinguant ainsi des autres organisations par sa conduite de recherches indépendantes. Cela signifie que tous les fonds collectés par sa branche philanthropique, BIG against breast cancer, sont directement affectés à ses propres recherches, sans passer par des tiers.
  • Bien que des représentant·e·s des patient·e·s soient impliqué·e·s pour conseiller le développement et la conduite de ses études depuis le début des années 2000, le BIG a plus récemment mis en place une Initiative de Partenariat avec les Patient·e·s afin de garantir que les patient·e·s contribuent à la conception des études du BIG dès le plus tôt possible. Cela garantit que les patient·e·s soient des partenaires actif·ve·s dans la définition des priorités scientifiques du BIG et que leurs voix soient entendues et valorisées dans la définition de l'avenir de la recherche et des soins en oncologie.
  • Le BIG s'engage à suivre des principes stricts de conduite de la recherche visant à éliminer les biais du processus de recherche, que ce soit en collaborant avec l'industrie pharmaceutique ou en travaillant seul.
  • Enfin, le BIG possède  la capacité d'obtenir des résultats plus rapidement et de procurer de plus grands bénéfices aux patient.e.s en : by:
          – Mobilisant son réseau pour inscrire rapidement un grand nombre de patient.e.s dans des essais cliniques internationaux complexes ;
          – Partageant les meilleures pratiques, l'expertise et les données dans le but de répondre à des questions scientifiques essentielles.

Le BIG bénéficie de financements provenant de diverses sources. Sa branche philanthropique dédiée, BIG against breast cancer, organise des collectes de fonds cruciales pour soutenir le financement d'essais cliniques universitaires et de programmes de recherche sans intérêt commercial, mais essentiels pour les patient.e.s attaint.e.s de cancer du sein. Des soutiens financiers proviennent également des évènements, des fondations, de partenariats avec des entreprises, ainsi que de nombreux généreux donateurs individuels.

Le BIG reçoit également des cotisations des groupes affiliés au BIG et des honoraires des partenaires de l'industrie pharmaceutique pour des activités de gestion spécifiques, clairement définies, fournies par le siège du BIG et/ou groupes membres du BIG dans le cadre d'essais cliniques. Le BIG bénéficie également de subventions de la Commission Européenne.

Toutes les activités de recherche menées par BIG, que ce soit en partenariat avec des entreprises ou des institutions académiques, respectent les Principes de conduite de la recherche du BIG. Ces principes sont conçus pour garantir que, bien que les essais répondent aux exigences réglementaires de l'industrie, le BIG et ses membres conservent la responsabilité de définir l'agenda de recherche, de veiller à ce que la conception de l'étude soit pertinente et dans le meilleur intérêt des patient.e.s, de superviser les données de l'essai clinique et de présenter et publier les résultats de la recherche (qu'ils soient positifs ou négatifs) selon les normes académiques. Ainsi, le BIG préserve son intégrité scientifique et les intérêts des patient.e.s tout en développant et en menant des recherches collaboratives avec divers partenaires.

Entre 2012 et 2023, 93,4 % de tous les fonds reçus par le BIG ont été directement alloués à la recherche du BIG (essais cliniques et programmes de recherche).

Selon les intérêts et les souhaits des donateurs ou des partenaires, les fonds donnés au BIG peuvent être utilisés pour soutenir différents objectifs, notamment les suivants :

  • Études : Les essais cliniques actuels et prévus ou les programmes de recherche nécessitent des fonds pour couvrir un large éventail de coûts : mise en place opérationnelle, recrutement de patient·e·s, administration des traitements, collecte et conservation d'échantillons de tumeurs pour des recherches futures, réalisation de recherches sur les échantillons collectés, collecte et stockage des données, analyse des résultats et partage des données.
  • Opérations : Le siège du BIG fonctionne avec un personnel d'environ 40 personnes qui soutiennent l'ensemble du réseau de recherche du BIG. Les activités du siège comprennent les fonctions de base de toute organisation, telles que la gestion financière et des ressources humaines, les technologies de l'information et de la communication, ainsi que la philanthropie, mais également la fourniture d'une expertise médicale, scientifique et en gestion de projet nécessaire pour développer et mener des essais cliniques et des programmes de recherche de la plus haute qualité.
  • Événements et campagnes : Les équipes de philanthropie et de communication du BIG travaillent dur pour collecter des fonds pour la recherche du BIG et sensibiliser à l'importance du rôle de la recherche du BIG dans l'amélioration de la vie des personnes atteintes de cancer du sein. Les événements et campagnes organisés par BIG sont un moyen essentiel de transmettre le message selon lequel le cancer du sein nous concerne toutes et tous et que la recherche sauve des vies.
  • Toute entreprise ou personne souhaitant soutenir le BIG peut contacter BIG against breast cancer pour explorer les différentes opportunités disponibles : philanthropy@bigagainstbc.org.

    .

Lorsque vous faites un don à BIG against breast cancer, l'unité de philanthropie du BIG, vous avez la possibilité de recevoir une newsletter régulière et d'autres communications. Vous y recevrez des nouvelles sur l'avancement de nos études, ainsi que d'autres moyens de soutenir la recherche, tels que la participation à des événements, des campagnes numériques, et plus encore.

Selon le pays d'origine des donateurs et des donatrices, les avantages locaux peuvent être directs ou indirects. Si le pays d'origine du donateur ou de la donatrice fait partie du réseau international du BIG et si des groupes de recherche ainsi que leurs hôpitaux affiliés participent directement à la recherche du BIG, les bénéficiaires peuvent en profiter directement, que ce soit à travers de nouveaux traitements ou d'autres résultats et avancées issus de ce travail. En fin de compte, le monde entier bénéficie de la recherche menée par BIG lorsque de nouvelles connaissances sur le cancer du sein sont générées, que les résultats des études sont publiés, et que les nouveaux traitements étudiés par BIG contribuent à améliorer le standard de soins pour les personnes atteintes de cancer du sein.

Chaque geste de soutien contribue à la recherche cruciale menée par le BIG pour développer des remèdes contre le cancer du sein. Le don est également contagieux dans un sens positif ; aidez-nous à faire passer le mot.

  • Rejoignez notre communauté philanthropique – BIG against breast cancer – et restez informé.e des progrès de BIG against breast cancer.
  • Présentez le BIG à votre réseau professionnel.
  • Faites un don pour toute occasion. Voyez grand pour un anniversaire, la fête des mères, un anniversaire, un don à la mémoire d'un être cher, ou pour commémorer un membre de la famille ou un ami qui a combattu le cancer du sein. Vous pouvez le faire en effectuant un virement sur notre compte bancaire ou via la plateforme MoveforBIG.
  • Assistez à l'un de nos événements de collecte de fonds organisés tout au long de l'année.
  • Faites un don en nature (par exemple, une œuvre d'art de votre collection personnelle ou une expérience exquise) pour une vente aux enchères au profit du BIG.

Soutenez la recherche du BIG dès maintenant !

Les dons de 40 € ou plus sont déductibles d'impôt en Belgique. BIG émettra votre reçu fiscal. Des dons fiscalement avantageux provenant de l'extérieur de la Belgique sont possibles grâce à l'alliance Myriad for borderless giving et à Transnational Giving Europe (TGE).

Pour toute question concernant les dons venant de l'extérieur de la Belgique, veuillez contacter philanthropy@bigagainstbc.org.

Soutenir le BIG, c'est soutenir des chercheurs et des chercheuses qui travaillent dur pour développer des remèdes pour les personnes atteintes de cancer du sein dans le monde entier ! Au cours des dernières années, BIG a élargi le nombre et les types de collaborations excellentes avec le monde de l'entreprise, et nous sommes très fiers de pouvoir compter sur la fidélité de nos partenaires.

Soyez impliqué·e, soyez créatif·ve...

Diverses options sont disponibles pour que votre entreprise soutienne la recherche sur le cancer du sein menée par BIG. Par exemple :

  • Sponsoring d'entreprise financier : votre entreprise peut choisir de devenir un sponsor annuel ou de faire un don pour soutenir un événement ou une campagne spécifique qui est alignée avec l'identité de votre entreprise.
  • Sponsoring d'entreprise en nature : soutenez un événement BIG ou l'une de nos campagnes de sensibilisation et de collecte de fonds en offrant des services de conception graphique, de traduction ou de photographie, en fournissant des cadeaux ou des prix pour des tirages au sort, ou en mettant à disposition des lieux pour organiser nos événements.
  • Sponsoring médiatique d'entreprise : aidez-nous à sensibiliser à BIG against breast cancer et à sa mission en couvrant nos coûts promotionnels dans divers médias tels que la télévision, la radio, les publicités payantes et les articles sponsorisés.
  • Marketing de cause : rejoignez une cause qui vous tient à cœur et une association qui reflète les valeurs de votre entreprise, et faites-le savoir à vos clients. Soutenez BIG en allouant une partie des ventes de vos produits ou services à la recherche sur le cancer du sein.
  • Programme de dons assortis : impliquez vos employé·e·s qui peuvent être directement ou indirectement touché·e·s par le cancer du sein. Mettez en place un programme de dons assortis qui encourage vos employé·e·s à contribuer, tandis que l'entreprise s'engage à assortir chaque don.
  • Défi de collecte de fonds d'entreprise : lancez un défi innovant pour vos employé·e·s via notre plateforme MoveforBIG.org. Ce faisant, vous favorisez non seulement l'esprit d'équipe au sein de votre entreprise, mais vous collectez également des fonds précieux pour faire avancer la recherche sur le cancer du sein.